Trek dans la région du Manaslu

slide (1)
slide (2)
slide (3)
slide (4)
slide (5)

Le Mt. Manaslu (8156m), la huitième plus haute montagne au monde, a été gravie avec succès pour la première fois en 1952 par une expédition conduite par des Japonais, ceci après que son ascension ait déjà été tentée sans succès auparavant. En 1950, durant leur périple autour du Manaslu, Jimmy Roberts et un de ses amis avaient photographié le Manaslu, et ce sont ces photographies qui ont permis aux Japonais d’établir la voie d’accès au sommet. Le nom de de la montagne vient du mot sanscrit “Manasa” qui signifie “intellect” selon la traduction la plus commune.

Le trek autour du Manaslu, connu également sous le nom du trek du Larke La, de même que le trek de la vallée de Tsum, se déroulent dans une chaîne de montagne située juste à l’est de la région des Annapurnas. Il traverse successivement deux régions protégées, la Manaslu Conservation Area et l’Annapurna Consearvation Area Project. Il a été autorisé aux trekkeurs étrangers depuis 1991 et est considéré comme un trek contrôlé. Avant de passer le Larke La et de redescendre pour rejoindre la route du trek des Annapurnas, le trek peut mener au camp de base du Manaslu. De ce fait, il ouvre des vues spectaculaires sur les monts immaculés, après avoir traversé des vallées luxuriantes et permis la découverte d’héritages culturels variés. Il donne aussi à voir des panoramas spectaculaires de la frontière entre le Népal et le Tibet.

Le trekking dans cette région nécessite des permis spéciaux délivrés par des agences de voyage officiellement enregistrées au gouvernement puisque cela se passe dans une région contrôlée. Habituellement, les mois de mars, avril, mai et septembre, octobre,  novembre sont les meilleurs moments pour entreprendre ce trek

Voyages populaires de Trek dans la région du Manaslu