Trek dans la région du Langtang

Un trek dans la région du Langtang est idéal pour découvrir le haut lac sacré de Goshainkuda (4330m) et le magnifique village et la vallée de Helambu, le pays du Yolmo, un langage sophistiqué qui n’est plus guère parlé que par des personnes âgées. Le chemin traverse le parc National du Langtrang, reconnu et important au Népal parce qu’on y trouve le panda rouge, protégé car en voie de disparition. La vallée du Langtang n’est pas si éloignée de la vallée de Katmandou, elle est située plus au nord, proche de la frontière avec le Tibet. Cette vallée est dominée par le Mt. Langtrang Lirung (7229m).

Le chemin de trek commence à Sabrubeshi, grimpe dans les champs cultivés des Tamangs, un groupe ethnique originaire du Tibet, suit les gorges profondes de la Langtang Khola à travers une forêt de rhododendrons, de chênes, d’aulnes et d’érables. Le panda rouge vit dans la partie supérieure de cette forêt. Tout au long du chemin, on peut observer une foison d’animaux et  d’oiseaux  et une végétation très riche. De fait, au printemps, ce trek constitue une expédition botanique idéale.

Au dessus du village de Langtang, on peut escalader des sommets comme les Mt. Kyanjing-Ri et Tserku-Ri, ou visiter des lieux d’altitude comme le camp de base du pic Yala ou la vallée de Langshisa qui courre le long du glacier du Langtang Lirung. Les habitants de cette région sont des Tamangs, un groupe ethnique pratiquant sa propre religion bouddhiste et élevant des yaks et des naks pour améliorer leur quotidien.

Voyages populaires de Trek dans la région du Langtang